Mar 152012
 

Voilà, la France s’est faite poutrer par les anglais.

Cette année, j’ai presque réussi à voir tous les matchs. C’est déjà plus simple parce qu’aux Pays-Bas, fallait non seulement avoir une télé mais aussi la BBC. Autant aller au pub irlandais boire de la Guinness donc (1). Non, là j’ai eu le choix entre faire chier les motards en taxant leur télé (2) pour mater la télé française ou le pub irlandais (3) avec la BBC. Impossible de savoir quels commentateurs est le plus désolant, les 2 côtés de la Manche feraient mieux de se taire parfois.

Je ne vais pas faire comme si j’étais une professionnelle du balon ovale, après tout, je n’ai pas joué longtemps. Mais passionnée, c’est certain (4). Je pars d’office tous les ans dans l’idée que les italiens et les écossais vont perdre. Bon, je ne me suis pas plantée mais quand même, les écossais ont plusieurs fois mérités de gagner parce qu’ils nous ont montré du sacré beau jeu ! Les italiens un peu aussi. Mais donc les écossais ont bien commencé, contre des anglais bien agressifs pour changer (non, en fait, ça c’est une donnée constante de ce tournoi, avec leur jeu insupportable au pied… quoique Dimanche dernier, ils ont brillé par leurs 3 essais contre les français, du grand art). Les écossais, sur leurs 3 matchs auraient mérité d’en gagner au moins un (contre les anglais, mais c’est un choix personnel tout à fait arbitraire). Espérons pour eux qu’ils vaincront contre les italiens (sinon, ce serait vraiment honteux tout de même).

Les favoris cette année, ce sont les gallois et au vu de leur jeu, c’est amplement mérité. Très bonne défense, attaque souple et fluide, ligne diagonale esthétique et donc efficace. Pas comme les anglais où c’est limite volé. En étant jusque ce qu’il faut chauvine, je mettrai les gallois grand gagnant, les irlandais bon second, les français un peu à la ramasse derrière et enfin les anglais (parce que ce sont les anglais, ils ne méritent pas, par principe, d’être dans les 3 premiers). Samedi, les français vont se faire atomiser par les gallois (et ce ne sont pas les changements d’équipe de dernière minute qui les aideront, bien que Yachvili a bien plus de mérite que… bah zut, impossible de me souvenir du nom de l’abruti qui n’a pas su taper dans la balle contre les anglais, d’ailleurs heureusement que Lionel Beauxis était là) et je compte sur les irlandais (en plus c’est la saint-Patrick, ça devrait encore plus les motiver) pour remettre les anglais à leur place.

C’est assez drôle, tous les ans, de faire découvrir cet univers à des néophytes. Inlassablement, on me demande quand/si les All Blacks vont jouer. Pour un tournoi européen, ça me semble un peu difficile. Faut dire qu’ils sont plus connus que les autres nations remarquables du rugby. Pourtant les australiens et les sud-africains se défendent tout aussi bien si ce n’est mieux. Les VI nations, ça reste pour moi un tournoi agréable à suivre, avec des équipes de niveaux équivalent, ce qui donne du jeu, permet de crier ses tripes tout en alimentant son foie de Guinness. Et puis j’aime convaincre la gente féminine qu’un match de rugby, c’est l’occasion de se rincer l’œil avec grand plaisir. Surtout si on aime les armoires à glace.

Le seul bémol cette année, c’est qu’en effet, depuis la dernière coupe du monde qui a eu lieu en France, le public des bleus est devenu footeux. Jamais je n’avais entendu un public huer un arbitre au rugby avant ça et je trouve cette nouvelle tendance affligeante. Si j’aime le rugby, c’est avant tout parce que c’est un sport de respect (bon aussi parce que c’est un sport de contact mais soit). Un arbitre a toujours raison, même quand il a tort et on le respecte quelle que soit sa décision. On aura pu voir d’ailleurs lors du match France-Angleterre un carton jaune disciplinaire contre un anglais qui s’est un peu trop emballé. J’espère que ça ne durera pas et qu’on reviendra bientôt à ce qui fait la beauté du rugby.

Le football est un sport de gentlemen joué par des brutes, le rugby est un sport de brutes joué par des gentlemen.

(1)   Ou du cidre. Mais la Guinness se marie mieux à la saveur du rugby.

(2)   Beuglant devant serait peut-être plus adapté comme expression.

(3)   Oui parce que la Guinness, c’est bon au pub, de préférence irlandais, de préférence en Irlande.

(4)   Et pas seulement par les postérieurs de ces messieurs, ça ce n’était qu’au début, quand j’ai commencé à suivre les tournois divers et variés en 1999.

  One Response to “Dernière journée des VI nations”

  1. Tu vas gagner 😀

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(required)

(required)