Qu’est-ce que l’imaginaire pur ?

 

L’imaginaire pur n’a pas de composante réelle, tu es l’ange i.

C’est ainsi que tout a commencé.

La symbolique de l'ange i, de dos

Mais qui donc est i ? Pour le découvrir, il va falloir se plonger quelque peu dans les Mathématiques. Dans la vie, notre univers, il y a les nombres réels. Ceux-là, tout le monde les connaît. Ce sont les sous que l’on dépense au sex-shop pour s’acheter son nouveau vibro, les kilos que la balance nous renvoit à la figure, les nombres que nous utilisons tous les jours. Mais les nombres ne servent pas seulement à compter au sens propre du terme, ils servent aussi aux mathématiciens pour jouer. Les mathématiciens sont aptes à jouer avec presque tout. Quand ils jouent avec des choses palpalbles, connues, accessibles, on leur donne souvent d’autres noms : physiciens, chimistes, parfois même biologistes. Et puis, il y a ceux qui jouent simplement pour le plaisir de jouer. A mon humble niveau, j’ai fait partie de ceux-là.

Quoi de plus magnifique que la résolution d’une équation ou la démonstration d’un théorème  ? Mais seulement voilà, dans l’univers des mathématiques, le monde réel n’a jamais suffi. Ou du moins, il a suffi un moment mais il a fallu se rendre à l’évidence et c’est au XVIè siècle que l’on a alors introduit les nombres complexes et parmi eux, le plus important de tous, celui qui allait changer la vision que nous avions du monde mathématiques : i. Mais pas n’importe quel i non plus. i.

  4 Responses to “Qu’est-ce que l’imaginaire pur ?”

  1. Je suis intriguée et inspirée par la spirale de Fibonacci dont l’imaginaire m’éblouit chaque fois que je regarde la nature

  2. et bien ça commence a ressembler à quelque chose :D. AU plaisir de te lire.

  3. Désolée pour ce petit commentaire mais…

    J’aime. C’est prometteur.

  4. I ntrigant

 Leave a Reply

(required)

(required)

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>